Accueil

 

 

Outil de traduction gratuite de site InternetCopier le lien de la page, cliquez si dessous, et coller le lien pour toutes traduction.
by FreeWebsiteTranslation.com

 

 

 

Claude 2

Communiquer ce n'est pas seulement échanger des paroles, ce qui n'est pas un gage d'être entendu. C'est entendre l'autre dans ce qui est important pour lui. Or être vraiment écouté avec attention se produit rarement au cours de la vie… depuis la naissance jusqu'à la fin.
C'est pour ça que c'est déjà beaucoup quand il y a ne serait-ce qu'un peu de réception dans la communication !
C'est malheureusement rarement le cas et bien peu de gens osent poser des questions à leur entourage sur leurs ressentis, leur sensibilité sur laquelle ils s'interrogent.
Parfois la crainte de se voir confronté à des réponses toutes faites.
Parfois la crainte de paraître poser des questions sottes.
Parfois la crainte d'ennuyer avec des questions qui semble paraître sans intérêt aux yeux de l'interlocuteur, mais essentielle aux yeux de celui (ou celle) qui s'interroge.
Parfois la crainte de se sentir jugé, voire condamné.
Alors, beaucoup de personnes se sentent déprimé (e). N’arrivent pas à surmonter un chagrin d’amour. Ne parviennent pas à se remettre du deuil d’un proche ? Sans parler des timides.
Ces personnes sont stressées, angoissées, anxieuses.
Elles souhaitent mieux se connaître pour comprendre certains blocages qui leur pourrissent la vie.
Elles demeurent ainsi parce que, déjà à la base, la communication à des parasites, voir est inexistant.
En effet, trop souvent la communication et, surtout la réception se heurte à des phrases toutes faites, mais coupant ou parasitant cette réception de la parole donnée par l'émetteur, aussi le message ne passe-t-il pas.
Celui qui écoute (le récepteur) doit prendre un rôle très actif en s'assurant qu'il comprend bien ce que celui qui parle (l'émetteur) dit, en lui montrant qu'il accepte ses sentiments et en l'aidant à clarifier son message. C'est rarement le cas.

Une écoute attentive suscite en nous des échos et réactions émotionnelles, bien naturelles, mais dont il peut être nécessaire de différer l’expression pour laisser l’autre aller au terme de son propos.
C’est une question de discipline personnelle de la part de l’écoutant que peu de gens maitrisent.

Alors que faire ?

Un psy pourra certainement vous aider, mais dans votre recherche d’un professionnel, vous vous rendez vite compte que derrière ces trois lettres se cachent des disciplines variées.
Psychologue, psychothérapeute, psychiatre, psychanalyste.
Vous ne savez vers qui vous tournez.
En effet, bien que ces spécialistes soignent ou apaisent tous l’esprit, leurs formations, leurs approches et leurs techniques d’intervention sont, elles, différentes.
Quoi qu'il en soit, de nos jours le suivi psychothérapeutique est de plus en plus démystifié. Rares sont ceux qui pensent encore qu'une psychothérapie est réservée aux "fous ".

Ce site a pour but d'essayer de répondre à certaines de vos questions anonymement et sans que vous vous sentiez juger.
Sans vous retrouver face à ces craintes que vous auriez en vous adressant à un proche.

De plus grâce aux diverses rubriques, j'essaierai de vous faire découvrir quelques bases de ce que représente le mot "PSY ", histoire de vous y retrouver un peu mieux dans ce monde encore inconnu et qui peut paraître tortueux et plein de pièges.

 

Pour poser des questions si vous désirez un conseil, une aide.
 

Cliquez ici

Pour les questions privées, cliquez sur "CONTACT" tout en haut.

(Notez que je réponds toujours en privé par mesure de discrétion.)


En espérant vous être d'une aide précieuse, voir indicatif.

Claude Cotard

 

 

NosPsys.be, site de recherche de psys avec recommandations de Clients

NosPsys.be, site de recherche de psys avec recommandation de Clients

 

La seule chose primordiale que nous devons apprendre c’est d’être soi-même.

Être soi-même, cela peut sembler simple, mais beaucoup n'affirment pas leur personnalité et montrent une image fausse d'eux-mêmes.
Nous sommes tous influencés par la société actuelle, par notre entourage, par le lieu où nous vivons, notre famille et l'éducation qu'elle nous a donnée...
Nous nous plions aux vouloirs des autres et n'osons pas nous affirmer si nous nous sentons trop différents. Nous prenons exemple sur des stéréotypes pour nous sentir plus à l'aise, pour nous faire accepter, pour nous "insérer dans la masse".
Être soi-même, c'est faire des choix et les assumer. Se montrer comme l'on est, sans chercher à se camoufler derrière des stéréotypes basés sur le superficiel. Nous avons tous en nous des désirs, des besoins et des passions. Arriver à les exprimer et à les mettre sur pieds représente un épanouissement et une ouverture d'esprit que peu soupçonnent, et que beaucoup n'atteignent malheureusement pas. C'est pourtant l'objectif que nous devrions tous nous fixer : cela peut paraître légèrement égoïste, mais pour se sentir bien il faut apprendre tout d'abord à s'écouter.

Si l'on n’est pas soi-même, on ne peut pas être heureux, on ne peut pas croquer dans la vie à pleines dents. On se camoufle, on s'étouffe sous un masque. Oui, nous sommes dans la norme, mais nous ne sommes pas vrais, nous ne sommes pas nous. Ce masque ne peut qu'assombrir notre esprit ; il faut laisser respirer son être.

On dit qu'il faut toujours écouter son coeur. Nous pouvons avancer en suivant ce proverbe ! Les personnes qui viendront vers nous nous aimeront pour ce que nous sommes, puisque nous ne présentons aucun artifice. Trouver la paix en soi, voilà le but à atteindre...